Derniers billets

Lutte contre la pauvreté en Afrique : la clé de l’espoir !

En 1990, l'ONU s'est engagée à réduire de 50% la pauvreté dans le monde d'ici 25 ans. La réalisation de cet objectif ambitieux est en grande partie due au succès de la Chine. Au cours de la même période, le pourcentage de la population vivant sous le seuil de pauvreté est passé de 56,8% à 42,7% sur l’ensemble du continent africain. Cependant, avec 20% d'Africains vivant sous le spectre de la famine, un pourcentage plus élevé que partout ailleurs dans le monde, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.

La tolérance : terreau de la prospérité

La tolérance est un terreau favorable à la prosperité

Une thèse de plus en plus rependue affirme que c’est l’esclavage qui a rendu l’Amérique prospère. Cela amène à réfléchir au lien entre l’esclavage, l’intolérance, le fanatisme en général et la prospérité économique. En réalité ces vices augmentent la pauvreté et non la prospérité. Alors que les propriétaires d'esclaves prospéraient, la plupart des gens étaient lésés, y compris ceux qui n'avaient jamais été esclaves. Plus généralement, les États esclavagistes étaient économiquement en retard sur les États non-esclavagistes. Encore aujourd’hui, l'un des héritages de l'esclavage est que ces régions d'Amérique restent économiquement en retard par rapport au reste du pays et cela un siècle et demi après l'abolition de l'esclavage.

Le déficit de liberté économique : une menace pour la démocratie

Le déficit de liberté économique fragilise la démocratie

Le bien-être économique des femmes et des hommes a progressé durant des siècles dans le monde occidental. L’amélioration du revenu mondial par habitant a été particulièrement impressionnante au cours des 70 dernières années. Elle a suivie la croissance économique qui a impacté tous les pans de la société. Ainsi, le PIB mondial par habitant, corrigé de l’inflation, a été multiplié par quatre environ en moyenne depuis 1950. La population mondiale est passée de 2 milliards à plus de 7 milliards au cours de la même période, tandis que la population vivant dans la pauvreté absolue s’est réduire à environ 1 milliard.

Nigéria : Quand les décisions absurdes s’invitent au Sénat !

Le scénario rappelle étrangement Frédéric Bastiat, économiste français, dans son texte satirique sur la pétition des fabricants de chandelles pour interdire le soleil. C’était une manière imagée de nous faire comprendre le ridicule des marchés protégés. Aujourd’hui, le vice-président du Sénat nigérian demande au Nigéria d’empêcher la vente de voitures électriques pour protéger l’industrie pétrolière.

Afrique du Sud : stop aux politiques tueuses d’emplois!

L'Afrique du Sud adopte des politiques tueuses d’emplois

Face à la montée du chômage, le Congrès des syndicats sud-africains a appelé le gouvernement à amender la loi régissant les contrats de travail afin de rendre plus difficile le licenciement des travailleurs par les employeurs. Malheureusement, une telle mesure aura une conséquence dévastatrice : de moins en moins d’emplois seront créés.