Derniers billets

Mali: Faut-il engager le dialogue avec les djihadistes ?

International Crisis Group, dans son Rapport Afrique n°276, intitulé « Parler aux djihadistes au centre du Mali : le dialogue est-il possible ? », appelle à un changement de perspective stratégique dans la résolution des conflits au centre du Mali. Mais, le gouvernement et ses partenaires extérieurs demeurent réticents quant à engager un dialogue avec les groupes extrémistes dans la perspective de lutter contre l’extrémisme violent. Ont-ils raison ?

Afrique du Sud : un taux de chômage historique !

Afrique du Sud : un taux de chômage historique !

Ce n’est pas en légiférant que l’on peut sortir les gens de la pauvreté. La richesse ne se décrète pas ! De même, des emplois existants ne peuvent pas être règlementés. Les emplois doivent être créés par des entrepreneurs privés et, actuellement, le gouvernement sud-africain étouffe la capacité des entreprises à créer des emplois en alourdissant de plus en plus la charge imposée aux employeurs et aux chômeurs.  Comment ?

CEI en Côte d’Ivoire: le pouvoir prépare-t-il un braquage électoral ?

Braquage électoral en préparation en Côte d'Ivoire?

La loi réformant la Commission Electorale Indépendante (CEI) a été adoptée par l’Assemblée nationale (124 voix contre 78), le 30 juillet dernier. La commission centrale de la CEI, passe de 17 à 15 membres et sera composée d’un représentant du chef de l’État, d’un du ministère de l’Intérieur, d’un du Conseil national de la magistrature, de six représentants de la société civile, de trois représentants du parti au pouvoir et, enfin, de trois autres pour les partis de l’opposition. Une réforme dénoncée à la fois par l’opposition mais aussi de larges composantes de la société civile ivoirienne. Ont-ils raison de contester la nouvelle CEI?

Afrique du Sud : l’imposture des syndicats

L'imposture des syndicats en Afrique du Sud

Sans aucun doute, les syndicats sont le principal obstacle à toute réforme positive en Afrique du Sud. Ce n’est pas parce ces groupes sont plus pervers que les autres, mais simplement parce qu’ils réagissent rationnellement à un environnement qui les incite  à la médiocrité et au favoritisme.

Nigeria : Le gouvernement piétine les décisions de justice

Le gouvernement nigérian aime désobéir aux décisions de justice avec des conséquences souvent terribles. Abuja, la capitale du pays, a récemment connu une violente manifestation d'un groupe chiite demandant la libération de son dirigeant, Cheikh Ibraheem El-Zakzaky, à qui la cour fédérale avait déjà accordé la liberté sous caution. Il n’avait pourtant pas été libéré par le gouvernement.